WHAT'S NEW?
Loading...

Rémi sans famille (1977)

Rémi sans famille dessin anime japonais


Rémi a été enlevé à sa mère lorsqu'il était encore au berceau par son oncle pauvre et louche. Il a vendu l'enfant à une famille de cultivateurs qui voulait un autre enfant. Le seul souvenir qui lui reste de sa mère est un mouchoir avec un signe (oiseau) brodé au fil d'or.

Rémi a été élevé par cette nouvelle maman qui était douce et faisait tout son possible pour qu'il ne manque de rien. Jusqu'au jour où le père perdit une récolte importante et il n'avait plus assez d'argent pour faire vivre toute la famille. Il décida de vendre à son tour Rémi à Vitalis, un comédien ambulant.

Remi est un jeune garçon de 8 ans qui vit sur les rives du Chavanon, dans le massif central. Il aide sa mère, madame Barberin aux travaux de la ferme. Il ne connaît pas son père, car celui-ci vit à Paris. Rien ne laisse présager le terrible événement qui va survenir. Barberin est victime d’un accident. Il intente un procès à son employeur, mais sans succès. Jérôme rentre à Chavanon. Il y découvre que Rémi, qui est en fait un enfant qu'il a trouvé, vit encore chez lui alors qu'il aurait voulu qu'il soit placé en orphelinat. Rémi est rejeté par son père, celui-ci prétextant qu'ils n'ont pas d'argent pour le faire vivre. Finalement, Remi est vendu pour quarante francs, sans que sa maman Barberin le sache, à un artiste de rue du nom de Vitalis. C'est ainsi que Remi commence ses aventures avec Capi, Zerbino, Dolce, Joli-cœur et Vitalis à travers la France. Après de très nombreuses péripéties et un très long voyage, il découvre que la mère Barberin n'est que sa mère adoptive.

Publicité

Michel le magicien et la boite à surprise (1956)

Michel le magicien et la boite à surprise


Chaque émission comporte des invités différents et est composée de deux segments : une partie se déroule avec des personnages clownesques ou fantaisistes, la seconde, plus éducative, aborde la musique, la littérature, le bricolage, etc.

L'émission a connu deux animateurs principaux : Monsieur Surprisen 1 incarné par Pierre Thériault de 1956 à 1960 et de 1965 à 1967, et Surprise incarné par Guy Mauffette de 1961 à 1964n 2,2,3. Durant la saison 1964-1965, en l'absence d'animateur permanent, c'est l'un ou l'autre des personnages de la Boîte à Surprise qui animait l'émission.

Bien que certains personnages célèbres aient été créés au théâtre et aient été connus dans d’autres émissions précédemment (telles Fanfreluche et Le Pirate Maboule), c'est dans cette émission que débuta la carrière télévisuelle de personnages aussi populaires que Sol, Marie Quat'Poches, Grujot et Délicat, La Ribouldingue, O.K. Shérif, Michel le Magicien et plusieurs autres. S'est joint également à l'émission le personnage de Picolo créé pour la télévision à l'été 1956. Bobino a fait également son apparition lors de la saison 1958-1959.

Monsieur Surprise anime une nouvelle émission à partir du 6 septembre 1967. Cette émission d'une durée de 15 minutes intitulée Monsieur Surprise présente était diffusée à 10h30 du lundi au vendredi. Monsieur Surprise y présentait des courts métrages tels que Poly, La Maison de Toutou, Le Crayon magique, Saturnin, Le Manège enchanté, Les Aventures du Chevalier bleu, etc.

Au mois d'octobre 1967, le format de La Boîte à Surprise est modifié. Désormais, Monsieur Surprise ne fait plus l'animation et on ne présente qu'une seule série par épisode. Chaque épisode commence avec le générique de La Boîte à Surprise.

Pour la saison 1968-1969, Radio-Canada décide que chacune des séries commencera avec son propre générique.

L'anniversaire de Bob (1995)

L'anniversaire de Bob


Court métrage d’animation sur les remises en question existentielles d’un homme au bord de la crise de la quarantaine. Bob est dentiste. Le jour de ses 40 ans, tout lui paraît soudain moins rose : ses patients l’importunent, ses amis l'ennuient, son futur l'inquiète. Quel sens donner à sa vie? Durant ce temps, sa femme lui prépare une fête-surprise. Mais qui de Bob, de Martine ou des invités sera le plus surpris? Une cascade de rires qui guérit de tous les maux de l'âme! Oscar® du meilleur court métrage d'animation 1994. Réalisé par David Fine & Alison Snowden - 1994

 

Professeur Iris (1992)



professeur iris marionnette
Cette série met en scène des marionnettes hautes en couleurs. Le Professeur Iris lui enseigne le côté extraordinaire des choses de la vie - que ce soit le lait que produisent les vaches, les pommes cachées dans une tarte ou le changement des saisons. Tout le décor s'anime – Le Piano, la Plante. Le Squelette et la Directrice - au rythme de la musique et des chansons!

La série place les enfants de niveau préscolaire et primaire 1er cycle dans un classe farfelue où le Professeur Iris leur révèle l’extraordinaire derrière l’ordinaire.

5 saisons, 156 épisodes de 15 minutes.

Dans la joie et la bonne humeur, le professeur Iris, un oiseau ibis de couleur pourpre, enseigne à ses jeunes élèves le pourquoi et le comment des choses qui composent et font la vie. Il fait ainsi découvrir aux enfants ce qui les entoure, tout en s'amusant avec leur imagination jusqu'à puiser de l'extraordinaire dans ce qui est ordinaire.

La classe du professeur Iris est composée de l'élève Squelette (un jeune ibis dont le gilet qu'il porte est entièrement décoré d'os), de l'élève Piano (au teint rose et du genre piano droit ou vertical), et de l'élève Plante (une fleur aux larges pétales plantée dans un petit pot). Madame la directrice (une cane blanche avec des couettes qui n'est pas insensible au charme et à la personnalité irisienne) intervient très souvent dans la classe du professeur, surtout quand dans l'enthousiasme du cours, ce dernier devient quelque peu bruyant, mais aussi tout simplement pour le plaisir de constater que tout va bien, et parfois même de participer un peu au déroulement de l'exposé du professeur.

Voix
Jean Galtier, Squelette
Gilbert Lachance, Plante
Daniel Picard, Directrice
Pierre Auger, Professeur Iris
Élise Bertrand, Piano


Maman Fonfon (1955 à 1962)

Maman Fonfon avec Claudine Vallerand


Maman Fonfon est le nom du personnage principal d'une émission destinée aux jeunes enfants diffusée sur les ondes de la télévision de Radio-Canada de 1955 à 1962. L'interprète de Maman Fonfon était Claudine Vallerand (1908-2001). Selon les sources Maman Fonfon pouvait également s'écrire Maman Fon Fon. Lors de sa diffusion, le télé-horaire La Semaine à Radio-Canada nommait la série Fon Fon.

Maman Fonfon a été l'une des toutes premières émissions jeunesse à la télé de Radio-Canada. Elle a été diffusée de 1955 à 1962, à une époque où les téléviseurs commençaient seulement à entrer dans les foyers québécois. Maman Fonfon est donc moins connue des enfants de l'après-guerre que d'autres émissions jeunesse qui ont été diffusées quelques années plus tard, comme Bobino (1957-1985) ou La Boîte à Surprise (1956-1972). Il n'y a jamais eu de reprise de Maman Fonfon, contrairement à Pépinot (1954-1957) que l'on a revu jusqu'au début des années 70.

Pour en savoir plus visitez ce site: http://www.lecarnetduflaneur.com/2013/10/les-contes-de-maman-fonfon.html

 
Publicité

Les Maitres de l'univers (1981)

Maitres de l'univers musclor heman squeletor



Sur la lointaine planète Eternia, Musclor, l’homme le plus fort de l’univers, défend le Château des Ombres de la menace du perfide Skeletor, le génie du mal qui a juré de dominer toute la planète. Musclor est en réalité le prince Adam, héritier du trône, et qui change d’identité en levant son glaive magique et en criant : "Par le pouvoir du crâne ancestral !". Chevauchant son fidèle Tigre de combat, il accomplit son destin de justicier, et est aidé dans ses aventures du maître d’armes, de la sorcière et de Orko (qui connaissent son secret) sans compter tous les autres “maîtres de l’univers” qui l’accompagnent : Tila, Stratos, Mekaneck...

“Les maîtres de l’univers” est en fait un dessin animé de commande de la firme Mattel pour permettre de vendre mieux les célèbres jouets de la gamme.

Jem et les hologrammes (1986)

Jem et les hologrammes dessin anime barbie chanteuse



Jerrica est une jeune femme spéciale : elle s’occupe d'une pension pour orphelines & elle est l’héritière de "Star Light Musique", une maison de disques très convoitée par Eric Raymond, un producteur véreux qui est prêt à tout pour la récupérer.

Le père de Jerrica avait construit avant sa mort, Synergie, un super ordinateur. Ce dernier peut créer des hologrammes à volonté & permettre ainsi à Jerrica, grâce à ses boucles d'oreilles « magiques », de se transformer en Jem, chanteuse au cheveux roses du groupe de rock "Jem et les Hologrammes". Bien sur, cette identité est secrète…

Le groupe est composé exclusivement de petites nanas : Jem (chanteuse), Kimber (Claviers), Aja (Guitare) et Shana (Batterie, remplacée plus tard par Raya).

Ce charmant groupe n’aurait pas lieu d’être si bien sur il n’y avait des « méchants » !! Ou plutôt des méchantes devrais-je dire car Eric Raymond crée son propre groupe, les Misfits, un trio pour concurrencer Jem.

L’histoire est donc basée sur la rivalité entre les deux groupes avec beaucoup de petites chansons (d'1 ou 2 minutes) en anglais qui ponctuent régulièrement chaque épisode & agrémenté d’une multitude de changement de fringues hautes en couleurs.

Générique français:

Minus et Cortex (1995)

Minus et cortex souris conquerir le monde


Cette série met en scène deux souris du laboratoire désirant conquérir le monde. La première, Cortex est, comme son nom l'indique, le cerveau du duo. En revanche, Minus est doté d'une intelligence très limitée. C'est à partir de ce duo antagoniste (que l'on retrouve souvent dans les dessins animés) que se forme toute l'histoire. En premier lieu, Cortex, la plus intelligente des deux souris, est aussi misanthrope que mégalomane, ses traits de caractères dominants sont une constante mauvaise humeur et l'obsession de conquérir le monde. Tout petit, son énorme tête laisse deviner un cerveau surdéveloppé et une intelligence hors-norme. Son acolyte Minus est à l'inverse l'incarnation de l'abruti naïf. Grand, maigre et les dents de devant proéminentes, Minus passe son temps à des occupations telles que compter ses doigts de pieds, se goinfrer de pizzas ou jouer à des jeux plus stupides les uns que les autres. On retrouve ici un jeu comique basé sur l'opposition du physique des deux protagonistes. Tous les jours, Cortex élabore des plans pour s'échapper de sa cage et conquérir le monde, mais quand il parvient à mettre ses plans à exécution, un détail totalement fortuit et rocambolesque (pas nécessairement dû à la bêtise de Minus) intervient et fait tout rater, renvoyant ainsi les deux souris dans leur cage.

 

Les Minipouss (1983)

les minipouss dessin animé lutin dans une maison



Les Minipouss sont des petits êtres facétieux à la société bien organisée. Ces petits personnages avec une longue queue et des oreilles pointues vivent de la même manière que les hommes mais dans des endroits où se trouvent habituellement souris et rats, à savoir dans les murs des maisons et les égouts de la ville. Personne ne connaît leur existence excepté Eric Legrand, un garçon de douze ans, qu'ils rencontrent chez son détestable oncle Auguste. Eric devient rapidement le meilleur ami de quelques uns d'entre eux : Tom, sa soeur Lucie, leur cousin maladroit Charlie Mini et le doyen râleur Grand'Pa. Tous ensemble vont lutter contre le professeur Chassard et son assistant qui souhaitent dévoiler au monde entier l'existence des Minipouss et leur faire subir d'atroces expériences...

Publicité

K 2000 (1982)




Cette série met en scène les aventures de Michael Knight, un aventurier des temps modernes et de sa voiture perfectionnée équipée d'un ordinateur intégré et dotée d'intelligence artificielle.

Dans l'épisode pilote, un policier du nom de Michael Long se fait tirer dessus par Tanya Walker (Phyllis Davis) qui le blesse gravement à la tête. La F.L.A.G. (Foundation for Law And Government) prend en charge ses soins médicaux. Il s'agit d'une organisation privée, fondée par un milliardaire en fin de vie (Wilton Knight, joué par Richard Basehart), dont la mission est de lutter contre le crime. Michael Long est officiellement déclaré mort. Il se remet après plusieurs opérations, dont une de chirurgie plastique où son visage est façonné à l'image de celui du fils de Wilton Knight, Garth Knight, un criminel psychopathe en froid avec son père (nous le comprendrons lors de l'épisode "Goliath"). Michael Long devient alors un combattant du crime sous le nom de Michael Knight. Il est aidé dans cette mission d'une voiture nommée KITT (acronyme de Knight Industries Two Thousand).

La voiture est contrôlée par une intelligence artificielle, qui est suffisamment développée pour se conduire, réfléchir et parler comme un être humain. De plus, la voiture est résistante aux tirs de toutes les armes connues grâce à son "armure moléculaire". Son moteur lui permet de rouler très vite (300 Mph, soit 480 km/h et 500 Mph, soit 800 km/h pour la dernière saison). Elle est dotée de nombreux autres gadgets : elle peut par exemple sauter par-dessus des obstacles ou des précipices grâce au Turbo Boost, éjecter ses occupants avec/contre leur gré ou encore limiter ses émissions sonores grâce au Silent Mode.

La Ribambelle (1994)

La Ribambelle



Série jeunesse créée dans les studios de Radio-Canada à Québec qui mettait en vedette l'univers fascinant de Constance, une marionnette dont la voix était campée par Martine Ouellet. Elle vit des situations rocambolesques, entre autres dans le magasin de Candide, un vieux monsieur très apprécié des enfants, incarné par Jacques-Henri Gagnon.

On retrouve dans cette émission des personnages aussi drôles tel Simon Rose, une marionnette en effigie de clown (Philippe Soldevila), Thomas, campé avec brio par Sébastien Ventura, la marionnette, ami de Constance dont la voix est celui de Simone Chartrand, sans oublier Zénaïde, campée par Ginette Guay.

Cette série a joué dans le milieu des années 90 et nous fait connaître la charmante Marie-Christine Lê-Hûu, qui incarne la merveilleuse Minty.

Fanfreluche (1968)

Fanfreluche



Fanfreluche (Kim Yaroshevskaya) est une poupée assise dans une grande chaise. À chaque émission, elle lit dans son grand livre de contes. Lorsqu'elle n'est pas d'accord avec le déroulement des histoires, elle entre dans l'histoire et change les choses comme elle le désire. Avec Fanfreluche, nous entrons dans un monde fantastique où la tout est possible.

Kim Yaroshevskaya a aussi jouée Grand-mère dans Passe-Partout. Dans les histoires, notons la présence de Jean Besré, Marc Favreau, Hubert Gagnon, Jean-Marie Lemieux, Élizabeth Lesieur, Albert Millaire, Christine Olivier, Marcel Sabourin et François Tassé.

La princesse astronaute (1993)

La princesse astronaute émission jeunesse québecoise


Noémie, la princesse astronaute, était peu commune. Dans le royaume de Dragonville, duquel Jasant, son père, était le souverain, Noémie vivait avec sa soeur Cybelle, le professeur Copernic, son ami le dragon Tout-feu-tout-flame et son ami le garçon à tout faire, Vladimir.

Sa mère était morte dans sa jeune enfance à cause d'une «pluie lourde» pendant laquelle des objets tombaient du ciel. Noémie avait décidé d'élucider la mort de sa mère en construisant un vaisseau spatial et en allant explorer le ciel. Elle visitera alors plusieurs planètes avec Vladimir et Tout-feu-tout-flame, jusqu'à se rendre dans notre galaxie pour enfin découvrir, sur la lune, la réponse à sa question ultime : les pluies lourdes étaient en fait des déchets déversés par la terre, dans l'espace.

Vers les derniers épisodes, Vladimir, qui avait toujours été secrètement amoureux de Noémie, avait été transformé en bête hideuse par un méchant roi, le roi Colère, qui avait tué ses parents alors qu'il était petit. Il devait, pour redevenir humain, se faire aimer par une personne ignorant son secret. En allant chercher Noémie en train de mourir de froid sur la lune, elle avait enfin conjuré le sort en lui disant qu'elle l'aimait.